CONSEILS JARDIN

FOIRE AUX QUESTIONS


1. Lorsqu'il y a des pucerons et que les feuilles sont crispées l'insecticide est-il efficace?
2. Pouvez-vous me donner une technique pour un bêchage réussi ?
3. Comment calculer la quantité exacte d'eau à utiliser pour un traitement au pulvérisateur ? (On m'a parlé d'une technique d'étalonnage du pulvérisateur).
4. J'ai entendu dire qu'un fort ensoleillement peut nuire à l'action d'un produit de traitement. Est-ce vrai ?
5. A partir de quelle quantité de pluie il y a-t-il lessivage du produit appliqué ?
6. A partir de quelle vitesse le vent m'empêche-t-il d'effectuer le traitement prévu ?
7. Comment puis-je éliminer les fonds de pulvérisateur (contenant un produit de traitement) sans risquer de polluer ?


 

 

Question 1 : Lorsqu'il y a des pucerons et que les feuilles sont crispées l'insecticide est-il efficace?

 

Réponse : Non vous devez couper les bouquets de feuilles crispées, les éliminer et ensuite traiter le végétal infesté.
En effet, lorsque les feuilles sont enroulées vous ne pouvez pas atteindre les pucerons, alors que votre insecticide est un produit de contact.

haut de page


 

Question 2 : Pouvez-vous me donner une technique pour un bêchage réussi ?


Réponse : pour un bon bêchage vous devez :
- ouvrir un premier sillon et mettre la terre de côté ;
- ouvrir le deuxième sillon qui sera retourné avec les mottes "racines face au ciel" ;
- la terre mise de côté du premier sillon sera mise dans le dernier sillon du carré bêché.

haut de page


 

 

Question 3 : Comment calculer la quantité exacte d'eau à utiliser pour un traitement au pulvérisateur ? (On m'a parlé d'une technique d'étalonnage du pulvérisateur).


Réponse:
Conseils utiles avant tout traitement des allées ou des gazons :
Vous devez mesurer très exactement les surfaces concernées et enregistrer ces mesures pour les conserver dans la pharmacie de jardin. Cela vous permettra de faire des économies de produit tout en gagnant en efficacité, et de gagner du temps lors d'une application ultérieure de produit.

Maintenant voyons comment déterminer la quantité d'eau exacte qui doit être utilisée. Ainsi, il n'y aura pas d'effluent à gérer (déchet liquide polluant). Pour info: il existe des fiches d'étalonnage que vous pouvez remplir et conserver pour tout traitement ultérieur. Pour une surface au sol, utilisez de préférence un pulvérisateur avec buse à jet plat ; pour une utilisation aérienne, préférez une buse à turbulence.

Étalonnage du pulvérisateur pour des surfaces au sol :

- Remplir d'eau la cuve du pulvérisateur ;
- Prendre un pichet gradué et une montre ;
- Mettre le pulvérisateur en pression ;
- Faire sortir l'eau dans le pichet gradué durant 1minute puis stopper ;
- Relever le volume d'eau sorti (= par exemple 650 millilitres).
- Remettre l'eau dans la cuve et remettre en pression ;
- Tracer un trait au sol et marcher normalement durant 1minutes tout en pulvérisant;
- S'arrêter ;
- Mesurer la surface traitée avec 650 ml d'eau (= par exemple 17m²).
     
D'où, par exemple: si l'allée mesure 35m² (environ 2 x 17m²), il faut préparer 1,3 litres de solution (2 x 650ml) ; ce qui correspond environ au tiers d'un pulvérisateur de 5 litres.
Le calcul de la quantité d'eau à utiliser est formalisé ainsi :
QUANTITÉ D'EAU en litres = Quantité d'eau pulvérisée en 1 minute x Surface à traiter
Surface traitée en 1 minute
Ce qui donne pour notre exemple: 0.650 x 35 m² = 1,34 litres d'eau
17 m²

 

Étalonnage du pulvérisateur pour des végétaux en feuille :
C'est à la "goutte pendante", c'est à dire la goutte qui perle à l'extrémité de la feuille sans tomber.

- Mettre de l'eau claire dans le pulvérisateur (exemple: 5 litres) ;
- Pulvériser les végétaux à traiter à la goutte pendante (stoppez la pulvérisation lorsqu'une goutte perle à l'extrémité des feuilles);
- Vider le reste de la cuve dans un pichet gradué.
     
S'il reste 2 litres, vous devez donc préparer 3litres de solution en tenant compte de la dose de produit indiquée par le fabricant. (La quantité d'eau à utiliser se déduit ainsi: contenance du pulvérisateur moins quantité d'eau restante dans la cuve ; soit, dans notre exemple: 5 L – 2 L = 3 L).
Si la dose indiquée par le fabricant est de 15 millilitres pour 5litres, vous devrez mettre 9 millilitres de produit dans 3 litres d'eau.
C'est "la règle de 3" :
15 ML pour 5 L
? ML pour 3 L
soit: (15 x 3) /5 = 9 ML pour 3 L d'eau.

 

 

 

Question 4 : J'ai entendu dire qu'un fort ensoleillement peut nuire à l'action d'un produit de traitement. Est-ce vrai ?


Réponse : En effet, pour les produits agissant par contact, 15 jours d'ensoleillement intensif conduisent à la destruction de ces produits.

haut de page

 

 

Question 5 : A partir de quelle quantité de pluie il y a-t-il lessivage du produit appliqué ?


Réponse : Les produits dits "systémiques" (>Lexique) doivent être appliqués quand il n'y a pas de risque de pluie durant les 6 heures suivant leur application. Dans le cas contraire, il y a en effet lessivage du produit et il doit être appliqué à nouveau.

haut de page

 

 

Question 6 : A partir de quelle vitesse le vent m'empêche-t-il d'effectuer le traitement prévu ?


Réponse : Attention, il est interdit de traiter lorsque le vent dépasse 19km/h. Pour le jardinier ne possédant pas d'anémomètre, les branches qui s'agitent sont un bon repère. Cela évite les effets indésirables non intentionnels et réprimés par la loi de septembre 2006. Par exemple: la dispersion d'un produit (du type désherbant) qui peut endommager les végétaux (potager...) de votre voisinage et conduire à un conflit juridique avec eux.

haut de page

 

 

Question 7 : Comment puis-je éliminer les fonds de pulvérisateur (contenant un produit de traitement) sans risquer de polluer ?


Réponse : L'élimination des excédents de fond de cuve de pulvérisateur, ou des eaux usées de rinçage de flacons ayant contenu des substances phytopharmaceutiques se fait sur des zones enherbées incultes (sans cultures) après s'être inquiété des bassins versants, des captages, des puisards et de sols imperméables (pour éviter de polluer les points d'eau environnants).

haut de page